Le mannequin à roulettes

Le fauteuil roulant : « un atout de séduction »

J’imagine déjà votre expression plus ou moins outrée en découvrant ce titre ! Provocation déplacée ? Non c’est juste la constatation d’un jeune homme charmant, plein de projets et transpirant la joie de vivre ! Je vous présente Perceval, alias « le mannequin à roulettes »

mannequin à roulette 1

Perceval est né prématurément à 6 mois, laissant à sa motricité des lésions irréversibles. Il peut tenir debout quelques instants mais pas plus. Le fauteuil roulant est donc son allié depuis presque 20 ans. Toutefois quand je lui explique mon métier de conseillère en image et que je lui demande si son image est importante pour lui, il me surprend car il n’évoque même pas son fauteuil ! Mais me réponds que « oui le look ça compte beaucoup car c’est la première chose qu’on voit quand on ne connait pas la personne. Les vêtements sont un indicateur important ! »

Sur les pavés de Quimper

D’ailleurs, question vestimentaire, Perceval a de la chance car son handicap ne lui inflige pas de contrainte particulière pour s’habiller. Seules ses chaussures doivent être adaptées au port de ses atèles. Ce qui limite ses choix c’est d’avantage l’accessibilité des boutiques que les caractéristiques des vêtements ou la taille des cabines! En effet, Quimper est une ville ancienne dont les pavés, les vieilles pierres font incontestablement le charme de cette ville mais pas la praticité nécessaire à du shopping en fauteuil roulant… Pour autant cela n’arrête pas notre shopper fan de fringues ! Quitte à demander de l’aide appuyée de son sourire charmeur !

mannequin à roulette 6

Perceval a fait de sa différence un atout mais il me confie, qu’il a eu un passage où son Image lui a posé des difficultés… A L’adolescence ! Pourquoi ? « Parce qu’à l’adolescence l’image compte énormément » et que c’est l’âge de la prise de conscience : conscience de sa différence, conscience du regard des autres, conscience de bientôt passer à l’âge adulte. Prises de conscience engendrant bien des questions sur son avenir professionnel et sentimental…

Un outil de communication

Sur ce dernier point, Perceval est complètement rassuré ! Il est beau gosse et oui, il avoue que son fauteuil est « un atout de séduction » ! Autonome, il conduit sa voiture et va danser en discothèque! Sur la piste, ce danseur à roulettes attire forcément les regards, et touche le cœur des jeunes filles. Admiratives, elles viennent alors naturellement le féliciter. Son sourire et son humour finissent de les charmer… Il reconnait que sans cette particularité, elles ne l’aborderaient sans doute pas aussi facilement….

Son fauteuil, étonnamment, est donc un outil de communication, de socialisation, de séduction ! Et, d’après lui, la situation s’est encore récemment améliorée grâce au film « Intouchables » ! Depuis ce film culte, il trouve que les choses ont évolué : le regard des valides est moins inquisiteur, la peur d’être observé s’est apaisée, le tabou handicap et sexualité s’est allégé ! Un peu…

mannequin à roulette 2Sur les conseils insistants de ses proches, Perceval a repris ses études à la rentrée dernière mais son ambition n’est pas de travailler dans l’accueil ou le commercial… Non ! Perceval veut être mannequin, comédien, scénariste ! Il rêve de casser les codes et de gravir les marches du Festival de Cannes. Ils imaginent déjà les journalistes écrirent que ce sont ceux qui sont debout qui ont un handicap… Perceval a la tête dans les étoiles et comme il dit, « c’est normal, puisque je n’ai pas les pieds sur terre ! » Ne croyez pas pour autant qu’il perd son objectif de vue ! Têtu et persévérant, comme tout bon breton, impatient mais optimiste, il multiplie les actions : il crée une page Facebook dédiée à son ambition « le mannequin à roulettes », fait des photos avec son amie photographe (Nastia Photographie), il écrit un scénario pour un court métrage (j’ai eu le privilège de le lire! J’adore !), il participe à des castings, … Et sa ténacité commence à payer puisqu’il a défilé à Paris en juin dernier lors de l’Handi Fashion et, … Waouh ! Grande nouvelle, Perceval a été retenu pour le rôle principal d’un film qui sera tourné au printemps prochain ! Il a humblement accepté de me signer un autographe. Mais loin de prendre la grosse tête, il savoure simplement le fait de toucher enfin à ses rêves, à sa passion, et de prouver que même en fauteuil, il peut se réaliser ! Il y croit et il se bat pour convaincre que son fauteuil est un atout, qu’il fait parti de sa personnalité, qu’il est une différence positive. Et en marketing se démarquer n’est-il pas un argument essentiel ?

mannequin à roulette 5

Devant notre chocolat chaud, avec une vue sur la mer déchainée du port de Kerity (Penmarc’h), Perceval dégage une telle énergie, une telle obstination, une telle impatience, une telle croyance en ses rêves, un tel sourire, des yeux si pétillants ! Je lui souhaite de faire de ses aspirations son métier ! Ma contribution ? Cet article, quelques contacts et en tant que conseillère en Image, une suggestion pour parfaire son look : customiser son fauteuil ! En effet, ce fauteuil à roulettes étant indissociable de Perceval et son ambition professionnelle touchant de près l’apparence et le look, il est indispensable que son Image soit cohérente jusqu‘au bout, non pas des ongles, mais de son fauteuil ! Eh ! C’est peut-être aussi une idée pour Vous !? Customisez votre fauteuil afin d’en faire aussi un accessoire de mode ! Relookez à votre image cet outil indispensable à votre quotidien ! Il attirera les regards, et sera lui aussi, comme les vêtements que vous portez, un vecteur de communication, un lien de socialisation ! Mais, n’oubliez pas ! Sublimez-Vous !

Photos : Nastia Photographies